SARMs

Que sont les SARMS et comment fonctionnent-il ?

De plus en plus utilisés actuellement, les SARMS ou Selective Androgen Receptor Modulators ont le principal avantage de favoriser la perte de poids tout en optimisant le gain de muscle. Contrairement aux stéroïdes, leur consommation est tout à fait légale et ne produisent jusqu’à maintenant aucun effet secondaire sur l’organisme. Mais est-ce qu’ils sont vraiment efficaces ? Et comment fonctionnent-ils ?

 

Qu’est-ce que les SARMS ou Selective Androgen Receptor Modulators ?

Il s’agit en principe de ligands qui se combinent à certains types de récepteurs. Pour rappel, le ligan est une molécule capable de se lier et de se délier d’une macromolécule particulière (acide nucléique ou protéine).

On peut de ce fait classifier les SARMS de molécules qui interagissent avec les récepteurs des androgènes de notre organisme. Il faut savoir que ces derniers ont pour but de réguler les gènes au niveau de certains tissus du corps, notamment les muscles et les os. Ce sont notamment ces récepteurs qui sont stimulés lorsqu’une personne consomme des stéroïdes lors d’une croissance musculaire.

Quels sont les effets du SARMS par rapport aux stéroïdes ?

Il faut savoir que les stéroïdes peuvent solliciter fortement les prostates et d’autres organes du corps. Ce qui n’est pas du tout le cas des SARMS. Ces derniers interviennent au niveau de certains tissus du corps à l’image des os et du muscle.

Les stéroïdes provoquent des effets androgéniques comme la pousse des poils, le fait d’avoir une voix plus grave, et ainsi de suite. Mais les conséquences de la consommation de stéroïdes peuvent être très dangereuses. C’est là toute la différence avec les SARMS qui sont totalement exemptés des effets secondaires indésirables des stéroïdes, mais tout en étant très efficace pour la stimulation osseuse et musculaire.

 

Quels sont les différents types de SARMS disponibles ?

Il existe deux types principaux à savoir les SARMS stéroïdiens et les SARMS non stéroïdiens. Les SARMS stéroïdiens sont souvent associés aux stéroïdes et exposent donc aux mêmes effets que les stéroïdes. Ils sont d’ailleurs peu consommés. Les plus utilisés sont les SARMS non stéroïdiens. Leur mode de consommation est très simple, car cela se fait par voie orale. Comme leur nom l’indique il ne contiennent pas de stéroïdes.

 

Quels sont les SARMS qu’on peut trouver sur le marché ?

Il existe une grande variété de SARMS qui sont mis en vente sur le marché. Les plus courant sont notamment :

  • Andarine
  • Ostarine
  • MK-0773
  • LGD-2226
  • LGD-2941
  • LGD-4033
  • BMS-564929
  • GSK-971086
  • ACP-105
  • RAD-140
Est-il possible d’acheter les SARMS sans avoir d’ordonnance ?

Avec les avantages énoncés, vous pourriez être tenté d’acheter des SARMS. Mais il faut savoir que ce sont des substances pharmaceutiques. Il ne s’agit aucunement de suppléments. Ainsi, même si sa prise est légale, l’achat reste réglementé. Il faut aussi que même si la consommation est légale, beaucoup de fédérations sportives interdisent leur consommation considérant qu’il s’agit de produits dopants. Si vous comptez donc participer à des compétitions sportives réglementées, vérifiez d’abord si votre fédération autorise ou non la prise de ce produit.

Le texte ci-dessus est destiné à des fins de divertissement. Les sarms ne sont pas approuvés et ne conviennent pas à la consommation humaine. Les sarms sont destinés à des fins de laboratoire et de recherche uniquement.